Hommage à Manu Dibango, mort du Covid-19 le 24 mars 2020

En hommage à Manu Dibango, décédé ce 24 mars 2020 de l’épidémie de coronavirus, nous publions ci-dessous une brève anthologie de son œuvre, immense.

Manu Dibango — Soul Makossa (1972)

Manu Dibango – Ah ! Freak sans fric (1979)

Manu DIbango – Négropolitaines, vol. 1 (1989)

Manu Dibango – Négrier (1990)

Manu Dibango – Wakafrica (1994)

Manu Dibango — Africratie (2001)

Manu Dibango – Balade en saxo (dernier album, 2013)

 

Le saxophoniste Manu Dibango est mort des suites du Covid-19
Par Patrick Labesse, publié le 24 mars 2020 par Le Monde

Le 18 mars, un communiqué publié sur sa page Facebook annonçait son hospitalisation, à la suite d’une infection par le coronavirus.

Ses fans l’appelaient « Papa Manu », « Le Doyen » ou simplement « Manu ». Le 18 mars, un communiqué publié sur sa page Facebook annonçait son hospitalisation, à la suite d’une infection par le coronavirus. Les mots se voulaient rassurants (« Il se repose et récupère dans la sérénité »). Manu Dibango, saxophoniste et vétéran des musiciens africains en France, est mort, mardi 24 mars, a annoncé sa famille. Il était âgé de 86 ans.

« Chers parents, chers amis, chers fans,
Une voix s’élève au lointain…
C’est avec une profonde tristesse que nous vous annonçons la disparition de Manu Dibango, notre Papy Groove, survenue le 24 mars 2020 à l’âge de 86 ans, des suites du Covid-19.
Les obsèques auront lieu dans la stricte intimité familiale, et un hommage lui sera rendu ultérieurement dès que possible. »

Il laisse derrière lui soixante années de carrière et d’engagements, sans pause ni éclipse, enchaînant plusieurs vies, les oreilles toujours en alerte, à l’écoute du son des époques qu’il traversait. […]

Inclus dans l’album O Boso, Soul Makossa se vendra à des millions d’exemplaires à travers le monde. Le tube sera « emprunté », sans autorisation, par Michael Jackson pour Wanna Be Startin’ Somethin’ sur l’album Thriller (1982). Il sera encore cité par Rihanna dans Don’t Stop the Music (2007) et par Jennifer Lopez dans le clip de Feelin’ So Good (2012).  (lire l’intégralité de l’article)
Le saxophoniste Manu Dibango est mort du Covid-19
Par Rapahëlle Berlanda-Beauvallet, publié le 24 mars 2020 par Les Inrocks
[…] Artiste à part entière, Manu Dibango n’aura pas laissé indifférent certains artistes de renommée mondiale et tous issus de styles très disparates : Peter Gabriel, Serge Gainsbourg, Nino Ferrer, ou encore Michael Jackson et Rihanna, bien que ces deux derniers ne l’aient pas crédité après s’être fortement inspirés de son tube Soul Makossa.
Jackson et Rihanna ont, respectivement, avec les titres Wanna Be Startin’ Somethin’ sur l’album Thriller (1982) et Don’t Stop The Musicextrait de l’album Good Girl Gone Bad (2007), intégré une partie du titre originel dans les leurs : s’ensuivra un procès, puis un accord financier dans les deux cas.   (lire l’intégralité de l’article)