D.ace bavures policières

(Paroles)

Les mauvaises langues parlent
Ils disent que je ne cherche qu’à buzzer mais je leur en veut pas
Ces gens là ne savent pas creuser ne savent que « bla bla »
Mais combien de fois ont-ils osé ?
Ils ne se mouillent pas, normal de pas se faire arroser
Mais quelle ironie quand un artiste ne s’exprime pas sur des faits graves on le critique aussi
Donc je relativise et je continue mon combat
On compte pas les incidents qui nous arrivent au quotidien
Quand ça arrive tout les matins non ce ne sont plus des accidents
J’ai été victime d’une bavure policière encore une fois ces faits divers la prolifèrent
Sefyu chantait « Suis-je le gardien de mon frère ? » les gardien de la paix sont gardien du cimetière
Ouai ils envoient nos potes, nos frères, nos gosses, nos zinc à la morgue, sale
Je trouve que c’est paradoxale
Mais Madame la juge trouve ça normal
Je suis Adama, je suis Theo, j’suis aussi Zyed et Bouna
C’est un fléau y’a de quoi devenir fou la
Mais dans « les Échos » on nous parlent que du foulard
Arrêtez votre justice en demi-teinte
Nos réclamation sont des semi-plaintes pour vous
Cessez vos petites feintes ou Paris chauffera comme en 2005, c’est tout
Non pas d’appel à la violence mais malheureusement ce sont les risques qu’ils encourent
Donc je fais parler mon insolence pour vous dire que c’est clairement pas ce qu’on apprends en cours
On parle d’égalité dans notre devise mais on nous divise
Je me sens pas très apprécié par les forces de l’ordre dans tout beriz
Non je minimise pas, j’peins la réalité
On demande pas d’être mieux traité
On veut qu’il y ait justice totale
De la paix faut signer le traités, le faire très tôt ou ça sera trop tard
J’ai aiguisé ma plume, pas affûter ma lame
J’décris mon amertume mais c’est juste le ressenti de mon âme